Rechercher
  • Laurent Fosseprez

Le zinc

Le zinc est un nutriment clé de notre génétique…

Notre organisme fonctionne en effet grâce à des protéines qui sont codées par l’ADN et produites grâce à l’intervention du zinc. Les anticorps étant des protéines, on comprend facilement que le zinc est un élément clé des défenses immunitaires. Il intervient également dans les multiplications de nos cellules. Toutes les opérations de construction de notre organisme (= anabolisme) nécessitent la présence de zinc.

Malheureusement, notre corps ne stocke pas le zinc et il faut l’apporter régulièrement par l’alimentation ou par un complément.

Un déficit ou une carence en zinc altère l’activité naturelle des cellules de l’immunité et peut à long terme, augmenter les inflammations.



Comment éviter les carences ?

Les produits d’origine animale tels que la viande, les fruits de mer ou les poissons sont riches en zinc mais ces aliments sont de plus en plus pollués et il faut donc veiller à consommer des produits de bonne qualité. Parmi les végétaux riches en zinc, il y a les champignons shiitake, les légumineuses ou encore les graines de sésame mais le zinc végétal est encore moins bien assimilé que le zinc d’origine animal, la supplémentation correctrice recommandée est donc de 15 à 30mg par jour.


Quelques précautions sont importantes à prendre en compte : un excès de prise complémentaire de zinc va diminuer son absorption… Les bactéries utilisant le zinc à leur profit pour se multiplier, il faut stopper la prise pendant une infection bactérienne (angine, cystite) ou virale orl (risque de surinfection bactérienne) et reprendre le complément une semaine après la fin de l’infection.



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout